Accueil Témoignages Jean-Claude
Agenda des évènements
Prochain rendez-vous :
Agenda :
Décembre
2022
  • LUN
  • MAR
  • MER
  • JEU
  • VEN
  • SAM
  • DIM
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
 
Contact
Pour toutes vos questions, contactez-nous :
Contact
Par téléphone :
Par courrier :
21, rue Ronsard
91470 Limours
Par mail :
Contact pour adhésion et assurance :
Par formulaire de contact :
En cliquant ICI ou sur l'oreille !
Partenaires

Associations :

Fabriquants :

Jean-Claude témoigne de la pose de son implant cochléaire en chirurgie ambulatoire

 

Je vais avoir quatre-vingts ans et je porte des prothèses auditives depuis environ quarante ans. Malgré cela mon audition n'a pas cessé de baisser et l'an dernier, mon audioprothésiste a qualifié ma surdité de "profonde".

En décembre 2021, suite à une chute brutale de mon écoute, malgré le port des appareils, je ne comprends plus rien. Mon audioprothésiste m'a alors conseillé d'explorer la solution de l'implant.  J'ai donc pris rendez-vous à l'hôpital Rothschild. Au début de la démarche, j'étais plutôt réticent pour cette opération chirurgicale et un peu sceptique quant aux résultats mais les arguments du personnel très compréhensif par rapport à mes peurs et mes doutes, m'ont convaincu.

Les consultations des spécialistes et les examens approfondis ont confirmé que j'étais éligible à la pose d'un implant cochléaire. Les principaux examens ont été, d’abord un rendez-vous avec la chirurgienne, puis la présentation de l’appareil, l’imagerie du cerveau, les consultations d’une orthophoniste et d’une psychologue ainsi que de nombreux audiogrammes. Tout cela dans une ponctualité et un accueil remarquable.

On m'a donc proposé cette opération en mode ambulatoire, c'est à dire dans la journée avec sortie de l'hôpital en fin d’après-midi.

L'intervention a donc été fixée pour début juin 2022. Celle-ci se passe sous anesthésie générale, elle nécessite donc des examens et des consultations préalables, en particulier avec l’anesthésiste. Réalisée par une chirurgienne de l'hôpital Rothschild, la pose de l’implant cochléaire a eu lieu à l'hôpital de La Pitié Salpêtrière. Elle consiste à mettre en place, sous la peau et dans l’oreille interne, la partie interne de l’appareil, la partie externe ne venant que lorsque la plaie de l’opération est cicatrisée.

Arrivé à 7 heures du matin à l'hôpital, ma prise en charge s'est passée sans attente ni difficultés car les formalités administratives avaient été remplies auparavant par l'hôpital Rothschild.

Il faut venir à l'hôpital avec le minimum d’objets personnels. 

A partir de ce moment j’ai été accompagné par une équipe d’infirmières qui ne m’a pas quitté pendant tout le temps de ma présence à l’hôpital. J’ai été conduit au vestiaire pour me changer et revêtir la tenue appropriée à l’opération, les vêtements et mes objets personnels ont été placés dans un casier fermé à clef par l’infirmière. Puis, on m’a emmené…sur une chaise roulante (!) dans la salle de préparation aux opérations ambulatoires (car je n’étais pas le seul à être opéré de cette manière)

Dans cette salle, on m’a servi un petit déjeuner, pris la tension. Les infirmières nous préparent. L’attente est plus ou moins longue jusqu’au moment où on m’a emmené, toujours sur ma chaise roulante, dans la salle d’opération. J’ai été pris en charge alors par les infirmières du bloc opératoire et installé sur la table d’opération.

Peu après un médecin est arrivé et me dit « je suis l’anesthésiste » et ensuite je n’ai plus de souvenirs…

Quand je me suis réveillé, dans une autre salle, une infirmière était présente pour me rassurer et me servir une boisson chaude. Elle avait aussi prévenu mon épouse pour que celle-ci vienne me chercher. Après un temps de repos, dès que je me suis senti assez solide, je suis retourné au vestiaire pour me rhabiller et récupérer mes affaires. J’ai retrouvé mon épouse et nous avons attendu pour une ultime visite de la chirurgienne qui nous a dit que tout s’était bien passé et m’a donné rendez-vous pour la visite post opératoire et pour la surveillance de la cicatrisation de la plaie à l’hôpital Rothschild. Par ailleurs, on m’a communiqué un numéro de téléphone à appeler dans le cas où je ressentirais des douleurs ou d’autres symptômes anormaux.

Nous avons quitté l’hôpital La Pitié Salpêtrière, il était 17h, nous avons pris le métro pour rentrer chez nous.

Le lendemain, l’hôpital m’a envoyé un sms pour me demander si tout allait bien, ce qui était le cas. Je n’ai pas eu de douleurs post opératoires, uniquement une fatigue passagère due à l’anesthésie générale.

Jean-Claude

 

 

Complément de lecture

La pose d'un implant cochléaire s'effectue de plus en plus en ambulatoire. Le Dr E.Mamelle, chirurgienne et cheffe de service à l'hôpital Rothschild, nous a présenté en détail cette technique et son déroulé dans une chronique médicale accessible sur ce site. Sa chronique, très complémentaire du témoignage de Jean-Claude, peut être lue en cliquant ici.