Accueil actualités Implant cochléaire optique
Agenda des évènements
Prochain rendez-vous :
Agenda :
Septembre
2021
  • LUN
  • MAR
  • MER
  • JEU
  • VEN
  • SAM
  • DIM
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  
 
Contact
Pour toutes vos questions, contactez-nous :
Contact
Par téléphone :
Par courrier :
10, Chemin des Côtes
28130 Saint-Martin-de-Nigelles
Par mail :
Contact pour adhésion et assurance :
Par formulaire de contact :
En cliquant ICI ou sur l'oreille !
Partenaires

Associations :

Fabriquants :

Une nouvelle voie pour améliorer l’implant cochléaire :

l’optogénétique

 

   

Le Pr Tobias Moser de l’Institut for Auditory Neuroscience de l’institut Max Planck de Göttingen a reçu le Grand Prix Scientifique 2020 de la Fondation Pour l’Audition pour une recherche très innovante combinant optogénétique et implant cochléaire.

 

Les implants cochléaires actuels reposent sur une excitation électrique de la cochlée, qui permet de stimuler sélectivement les terminaisons nerveuses correspondant aux diverses fréquences du son. Mais cette excitation électrique n’est pas parfaitement localisée et le nombre d’électrodes (le nombre de canaux de fréquence du son pris en compte) est actuellement un peu au-dessus de la vingtaine. L’idée très originale de Tobias Moser et de son équipe est de remplacer la stimulation électrique de la cochlée par une stimulation optique permettant une localisation plus précise de l’excitation des terminaisons nerveuses dans la cochlée et donc de prendre en compte un plus grand nombre de canaux de fréquence pour le son. Naturellement, les cellules de la cochlée ne sont pas sensibles à la lumière et c’est là qu’intervient l’optogénétique : on peut modifier génétiquement ces cellules pour les rendre excitables par la lumière et c’est ce qu’ont réalisé T.Moser et son équipe du MPI de Göttingen.
De premiers résultats spectaculaires ont été obtenus : l’audition a été restaurée chez des rats sourds en modifiant génétiquement leur cochlée et en leur posant un implant cochléaire optique. L’équipe va fabriquer des implants à 64 canaux optiques, i.e. 64 canaux de fréquences sonores. Les essais sur des humains sont prévus vers 2025. On se rapprochera alors de la HiFi, ce qui devrait signifier une meilleure compréhension dans le bruit et une meilleure perception de la musique, bref de meilleurs implants cochléaires !

Un bel espoir pour les sourds et malentendants !

 

Pour avoir plus de détails :

- Une brève interview de présentation de T.Moser (en anglais) : cliquer ici.

- L’exposé magistral de T.Moser lors de la remise de son prix à la fondation pour l’audition (en anglais avec une excellente diction, très bien adaptée aux malentendants) : cliquer ici.

- Une présentation de T.Moser et ses recherches sur le site de la Fondation pour l’audition : cliquer ici

- Un article dans le journal Le Monde : cliquer ici.

- Des articles sur les sites de l’Observatoire de la Santé Auditive et Visuelle (cliquer ici) et sur le site de Technologiemedia (cliquer ici).

- L'article de Wikipedia sur l'optogénétique : cliquer ici.