Accueil Témoignages Jean Lacroix
Agenda des évènements
Prochain rendez-vous :
Agenda :
Mars
2024
  • LUN
  • MAR
  • MER
  • JEU
  • VEN
  • SAM
  • DIM
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
 
Contact
Pour toutes vos questions, contactez-nous :
Contact
Par téléphone :
Par courrier :
21, rue Ronsard
91470 Limours
Par mail :
Contact pour adhésion et assurance :
Par formulaire de contact :
En cliquant ICI ou sur l'oreille !
Partenaires

Associations :

Fabriquants :

Témoignage de Jean Lacroix, musicien et implanté

 

 

 

Je m’appelle Jean Lacroix, 66 ans, musicien, auteur, compositeur, interprète et technicien son. En 1986 je perds l’audition du côté gauche (surdité brusque), je m’adapte et réussis à poursuivre mes activités musicales. En 2004 je perds l’audition du côté droit (surdité brusque fluctuante), je suis contraint de cesser mes activités n’entendant souvent pratiquement plus rien, j’ai également énormément d’acouphènes. En 2006 je suis implanté côté gauche par le Pr Frachet et je retrouve assez rapidement une audition correcte pour communiquer avec mes proches et réécouter de la musique.

Tout n’est pas parfait bien sûr, il faut apprivoiser les graves, les aigus et distinguer les instruments. J’écoute de la musique tous les jours aiguillonné par mon envie très forte de bien l’entendre et par ma passion pour elle. Je cherche sur internet les albums et morceaux que je n’ai encore jamais entendus plutôt que d’écouter des titres que je connais déjà pour ne pas être déçu. Cette curiosité stimule mon cerveau et mon imagination, grâce à You Tube et Wikipédia j’ai accès à la discographie, à la biographie de tous les artistes qui m’intéressent et à toutes les raretés musicales. Je n’écoute pas fort, avec un équipement audio de bonne qualité laissant mon implant travailler sans lui imposer une puissance sonore trop importante. Il est préférable pour moi de privilégier un bas niveau, je monte le son peu à peu une fois que la basse, les aigus sont audibles et que je ressens la profondeur de l'espace sonore. Je fais de même pour la guitare et le chant, je joue doucement en murmurant et chuchotant pour trouver la justesse. Je fais des progrès sans en demander trop.

Puis en 2014 je suis implanté côté droit et tout s’améliore nettement avec la stéréo, j’écris de nouveaux morceaux que j’enregistre sur mon ordinateur.  Je joue de la guitare, de la basse et je programme les autres instruments avec un logiciel sur mon ordinateur. Mes compositions sont dans un style Rock, Pop, c'est d'ailleurs la musique que j'écoute le plus, surtout celle des années 60-70 (soul, funk, reggae... etc), j'écoute des musiques du monde (africaine, orientale), du jazz, un peu de classique et aussi les musiques actuelles (hip-hop, electro), tout ce qui sort de nouveau m'intéresse. J'arrive maintenant à entendre assez bien les arrangements de tous les styles. Au début, après mon implantation, je favorisais surtout des productions claires avec pas trop d'instruments car il est vrai que le rythme et les médiums prennent un peu le dessus avec l'implant et qu'il faut faire un effort pour élargir le spectre sonore.

J’utilise le programme musique dans un environnement calme, je redécouvre la rondeur des basses, la finesse de certains aigus et la profondeur de l’espace sonore. Je continue toujours à chercher des nouveautés, des inédits et des rééditions sur You Tube, tout est bon pour améliorer mon audition. Il faut être obstiné, curieux, imaginatif et très attentif, laisser la musique venir à vous aux meilleurs moments et laisser votre cerveau interagir avec les implants.

Merci encore à toutes les équipes du CRIC, au Pr Frachet et au Dr Poncet.

 

Et pour illustrer ce témoignage un morceau composé et interprété par Jean Lacroix :   http://www.youtube.com/watch?v=dkLww0lR7BU‌  ‌